Jeux de pulsation

Passe-moi la pulsation

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle sur des chaises

Déroulement : Selon la pulsation du morceau musical le meneur passent la pulsation à son voisin et ainsi de suite. Les enfants posent leur main droite sur la main gauche de leur voisin. Ils se passent la pulsation en faisant des gestes amples.

Matériel : musique

Jeux du bonjour

Situation de départ : Les enfants sont installés en cercle sur un tapis ou sur des chaises.

Déroulement : Chaque enfant doit dire bonjour à un de ses amis. L’institutrice commence, elle frappe deux fois sur les genoux, deux fois dans les mains. Elle claque les doigts de l’autre côté de la tête et dit bonjour. Elle claque les doigts de l’autre côté de la tête et dit un prénom. L’enfant qui à été nommé dit bonjour en suivant le rythme et la pulsation à un de ses amis et ainsi de suite. Toute la classe frappe de façon régulière.

Matériel : chaises

Chanson du corps

Situation de départ : Les enfants sont assis confortablement sur des chaises en cercle.

Déroulement : L’institutrice cherche avec les enfants des sons produits avec le corps. Par la suite, ils inventent ensemble une chanson :

Exemple :

  1. claquer dans les mains au refrain
  2. Premier couplet : claquer dans les doigts
  3. Deuxième couplet : frapper des pieds
  4. etc…

Pour aider les enfants, l’institutrice montre aux enfants des dessins présentant la suscession de mouvements. Chez les grands, on fait des mouvements en 8 temps.

Matériel : des dessins de mouvement

Balance-moi

Situation de départ : Les enfants sont deux par deux

Déroulement : Chaque couple invente une façon de se déplacer en huit temps et le montre aux autres enfants. L’institutrice choisit un mouvement donné par les enfants. Tous les enfants effectuent les mouvements repris par l’institutrice.

Variante : Tous les enfants sont assis en cercle et c’est l’institutrice qui indique le mouvement à effectuer.

Matériel : /

Le chef d’orchestre

Situation de départ : Les enfants sont installés avec aisance sur des chaises en cercle.

Déroulement : L’institutrice et les enfants découvrent tous les sens qu’ils peuvent faire avec leurs corps : frapper des pieds, des joues, des mains, claquer des dents etc.. Chez les petits, toute la classe réalise le même son ex : taper des pieds. L’institutrice, le chef d’orchestre donne le son et reprend le son en faisant un signe « de bras ». Ils doivent obéir à la consigne. Chez les moyens ils choisissent par groupe un son à réaliser. Les groupes ont des sons différents. Lors du premier jeu, c’est l’institutrice qui est le chef d’orchestre. La classe peut être divisée en 4 groupes.

Matériel : /

Le balai magique

Situation de départ : Les enfants sont en cercle et le meneur est au milieu avec son balai magique

Déroulement : Le meneur exécute un mouvement avec son balai magique. Les apprentis sorciers reproduisent le mouvement. Au fur et à mesure, les apprentis sorciers iront au milieu inventer un mouvement. Chez les plus grands, les mouvements se feront en 8 temps.

Variantes : Latéralisé les mouvements : gauche et droite, devant et derrière

Matériel : balai magique

Je m’appelle

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle sur un tapis ou sur des chaises.

Déroulement : Chaque enfant dit son prénom en frappant chaque syllabe de celui-ci dans ses mains.

Matériel : tapis – chaises

Balle au bond

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : L’institutrice fait rebondir la balle en citant une ou plusieurs syllabe de son prénom à chaque rebond de la balle et ce jusqu'à ce qu’un enfant la reçoit. Celui-ci fait la même chose et ainsi de suite.

Variantes : Les enfants disent une anamatopée à chaque rebond et font des sons différents des autres.

Matériel : balle

La chanson du bâton

Situation de départ : Les enfants sont debout en cercle

Déroulement : L’institutrice et les enfants cherchent différente façon de faire des sons avec le bâton, puis on invente une chanson au sol, au couplet 1 on claque le bâton au centre, mouvement en 8 temps.

Matériel : bâtons

Le cinéma

Situation de départ : Les enfants sont assis sur des chaises en cercle. Ils doivent être accolés le plus possible.

Déroulement : Suivant la pulsation  du morceau :

-          Frappe 2 * chez soi ( □□)

-          2 x chez le voisin de gauche ( xx)

-          2 x chez soi (□□)

-          2 x chez le voisin de droite (◦◦)

-          2 X chez soi (□□)

è □□xx□□◦◦□□

Variante: 3 vitesses (très lent, semi, très rapide)

Matériel : musique

Dans le même bateau

Situation de départ : Les enfants sont les uns à côté des autres.

Déroulement : Les enfants, les yeux ouverts pour commencer, se balancent tous dans une même direction et à la même vitesse, comme s’ils étaient tous dans le même bateau. Au signal donné, ils ferment les yeux tout en continuant le balancement. Au second signal, ils ouvrent les yeux et vérifient si tout le monde est encore « dans le même bateau » (même vitesse, même direction)

Matériel : signal

En marchant au pas

Situation de départ : Les enfants sont dispersés dans la salle.

Déroulement : Les enfants doivent marcher la pulsation venant d’un tambourin. L’institutrice joue donc du tambourin. Elle peut ajouter diverses consignes.

Exemple :

  1. Marcher deux par deux en se donnant la main et se regarder dans les yeux sans rire quand la pulsation ou la musique s’arrête.
  2. Continuer à marcher la pulsation quand l’animateur s’arrête de jouer ou quand la musique s’arrête ce qui permet d’observer ceux qui peuvent garder le tempo.
  3. Marcher la pulsation en faisant un triangle, un carré.

Matériel : tambourin

Je reçois, je donne

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : En cercle, l’institutrice fait circuler la pulsation de main en main, c’est-à-dire que chacun frappe une fois de sa main droite dans la main gauche de son voisin.

Variante : Pour privilégier les contacts non agressifs entre les enfants, les inviter à se passer une caresse (sur le bras, le dos…)

Matériel : Objet (ballon, bâton, peluche)

Partition corporelle

Situation de départ : Les enfants sont assis sur des chaises

Déroulement : On demande aux enfants de jouer en suivant une pulsation régulière, la partition suivante qui n’est qu’un exemple puisqu’on peut bien sûr varier les symboles, la longueur et l’arrangement de la partition

Exemple :

  frapper sur sa joue

frapper dans ses mains

dire « tuf »

ð      ►►►▼■■▼►

Progression : On peut également imaginer deux lignes superposées jouées par deux groupes différents.

ð      ►►►▼■■▼►

ð      ►▼■■▼►►►

Matériel : /

Je me lève quand j’ai fini

Situation de départ : Les enfants sont assis sur des chaises et en cercle.

Déroulement : L’institutrice choisit une chanson bien connue des enfants. Commencer une chanson ensemble dans un tempo précis. Ensuite, lorsqu’elle donne un signal les enfants doivent chanter intérieurement. Ils devront alors se lever quand ils auront fini de « chanter ». On pourra alors observer les enfants qui auront gardé le tempo du départ.

ð      à faire avec un ou deux couplets pour commencer.

Matériel : chaises

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×