Jeux divers

Le bal du fantôme

Situation de départ : Les enfants sont assis, accroupi, dispersé en salle avec la tête dans les épaules.

Déroulement : Le meneur, chef des fantômes vient toucher les fantômes qui vont naître. Il faut bien occuper tout l’espace et faire des mouvements amples et très fluides.

Variantes : Tous les enfants sont des fleurs ou des arbres. Les enfants restent sur place en n’utilisant le balancement (printemps). Tous les enfants sont la pluie, la neige, le vent, la mer. L’institutrice donne une situation aux enfants.

Matériel : musique

Le miroir

Situation de départ : Les enfants sont installés deux par deux face à face.

Déroulement : Un enfant est choisi pour être le miroir et un autre pour faire les gestes. Les mouvements sont lents, simples et fluides. On travaille un élément corporel à la fois. Le but du jeu est l’imitation et percevoir le corps de l’autre.

Matériel : /

Les instruments en l’air

Situation de départ : Les enfants se promènent librement avec des maracas ou des claves.

Déroulement : Quand l’institutrice lève une maraca en l’air, ce qui en possède s’arrêtent et jouent, alors que les autres continuent de marcher. C’est l’inverse, si l’animateur lève les claves. Ils s’arrêtent tous et jouent si l’animateur lève les deux instruments.

Matériel : maracas – claves

L’oiseau silencieux enchanteur

Situation de départ : Sont dans la salle, éparpillés.

Déroulement : Ce jeu se déroule dans le calme. Tous les enfants ont les yeux bandés. Ils se déplacent seul dans un espace limité à la recherche d’un oiseau extraordinaire. Quand ils rencontrent quelqu’un ils disent « Cui - Cui ». Si celui-ci répond « Cui - Cui » ils continuent leur recherche car cet oiseau extraordinaire est silencieux. En fait il s’agit d’une personne désignée par l’institutrice, qui aura es yeux ouverts et sera muet devant toute interpellation. Lorsque quelqu’un rencontre « l’oiseau qui ne répond pas » il le prend, ouvre les yeux et devient lui aussi un mystérieux et merveilleux oiseau silencieux. Le jeu se termine lorsque tout le groupe forme une grande chaîne.

Matériel : /

Le facteur

Situation de départ : Les joueurs sont assis en cercle

Déroulement : Une personne est désignée pour être le facteur. Pendant que le facteur tourne autour du cercle, les autres joueurs se cache les yeux et chantent « lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendre, samedi, dimanche » ! Le facteur est passé !! Les joueurs ouvrent alors les yeux et ceux qui à l’objet derrière son dos (placé par le facteur) doit courir après le facteur autour du cercle et doit essayer de le toucher avant que celui-ci ne prenne sa place. Si le facteur se fait toucher avant de s’être assis, il va au centre du cercle, sinon c’est l’autre qui devient facteur.

Matériel : petit sac de facteur, objet => lettre

Suivre une partition

Situation de départ : Les enfants sont assis calmement et possède chacun un instrument

Déroulement : L’institutrice dessine un grand escargot, sur lequel elle dessine différents instruments sur le long de la spirale. Le chef d’orchestre (l’institutrice) désigne un instrument. Les enfants qui possède l’instrument désigné par le chef d’orchestre jouent jusqu’au moment où un nouveau instrument est désigné sur la spirale de l’escargot.

Variante : Un enfant peut devenir chef d’orchestre

Matériel : Escargot et instruments dessinés, bâton pour le chef d’orchestre et différents instruments pour les enfants.

Allumer les phares

Situation de départ : Les enfants sont assis en demi-cercle.

Déroulement : L’institutrice se trouve devant les enfants. L’institutrice à les poings fermés devant elle et de temps en temps elle ouvre les mains et les referme aussitôt. Les enfants frappent dans leurs mains chaque fois que l’institutrice ouvre ses mains.

Variante : Les enfants frappent dans un instrument

Matériel : instruments

La taupe et la sauterelle

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : L’institutrice désigne deux enfants. Un enfant devient « la taupe » et l’autre devient « la sauterelle ». La taupe à les yeux bandés et il doit attraper la sauterelle en se guidant au bruit que fait celle-ci en se déplaçant. La sauterelle se promène en sautant à pieds joints. Une fois que la taupe à attrapé la sauterelle c’est autour des autres enfants de devenir « la taupe » ou « à la sauterelle ».

Matériel : foulard

Le prisonnier et les gardiens

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : L’institutrice désigne un prisonnier et deux gardiens. Le prisonnier est assis sur une chaise à l’intérieur du cercle. Ses mains et ses pieds sont attachés (un seul nœud). Deux gardiens, les yeux bandés veillent sur leur prisonnier. Les autres enfants « les souvenirs » doivent essayer chacun à leur tour de délivrer le prisonnier, défaire les foulards sans être par les gardiens. Les sauveurs ne peuvent donc pas faire de bruit.

Matériel : foulard, chaise

Jeu de kim aux sons

Situation de départ : Les enfants sont installés calmement aux tables.

Déroulement : L’institutrice dispose un certain nombre d’objets (5). Chaque enfant doit avoir un papier et un crayon. Les enfants doivent avoir un papier et un crayon. Les enfants observent en silence les objets pendant une ou deux minutes. Au signal, ils se retournent et écoutent. L’institutrice fait tomber les objets les uns après les autres. Sans se retourner, les enfants doivent dresser la liste des objets dans l’ordre où ils les ont entendu frapper la table en les dessinant.

Matériel : objets, feuilles, crayons

Kim sonore

Situation de départ : Les enfants sont dispersés dans la salle

Déroulement : L’institutrice choisit 6 musiciens. Elle leur donne à chacun un instrument différent. Les autres enfants ont les yeux fermés. Les musiciens jouent et l’institutrice demande aux enfants de rejoindre un instrument particulier. Ils doivent les yeux fermés toucher le musicien.

Matériel : 6 instruments

Un instrument par cerceau

Situation de départ : Dans la salle, six cerceau sont éparpillés. Dans chaque cerceau se trouve un instrument. Les enfants quant à eux sont dispersés dans la salle.

Déroulement : Les enfants dansent au son de la musique. Lorsque la musique s’arrête les enfants doivent rentrer dans un cerceau et jouer l’instrument qui y est présent. Dès qu’un enfant est dans un cerceau il n’y a plus aucun enfant qui peut rentrer. Les enfants qui n’ont pas de cerceau dansent en écoutant le son des instruments.

Matériel : musique, cerceaux, instruments

Les lapins dans leur terrier

Situation de départ : La moitié des enfants de la classe forment une ronde en se tenant debout, jambes écartées. Les autres enfants (les lapins), se situent à l’intérieur de la ronde.

Déroulement : Au signal, chaque lapin doit quitter la ronde par un terrier défini à l’avance (en passant sous les jambes de son partenaire), faire le tour de la ronde, puis regagner l’intérieur en rentrant par le même terrier.

Matériel : musique (signal)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site