Jeux rythmique

Frapper dans les mains

Situation de départ : Les enfants sont assis sur des chaises en cercle.

Déroulement : L’institutrice frappe dans les mains. Les enfants doivent par la suite reproduire le rythme en frappant dans les mains.

Variante : Un enfant est choisi par l’institutrice pour donner un rythme.

Matériel : /

Jeux du bonjour  

Situation de départ : Les enfants sont installés en cercle sur un tapis ou sur des chaises.

Déroulement : Chaque enfant doit dire bonjour à un de ses amis. L’institutrice commence, elle frappe deux fois sur les genoux, deux fois dans les mains. Elle claque les doigts d’un côté de la tête et elle dit bonjour. Elle claque les doigts de l’autre côté de la tête et elle dit un prénom. L’enfant qui à été nommé dit bonjour en suivant le rythme et la pulsation à un de ses amis et ainsi de suite. Toute la classe frappe de façon régulière.

Matériel:/

Chats perchés

Situation de départ : Les enfants sont éparpillés dans la salle.

Déroulement : L’institutrice invite les enfants à mimer le chat et à se déplacer selon le rythme donné par le tambourin : sauter, courir, lever la main, la jambe etc. …. Dès que le tambourin s’arrête, les enfants doivent courir et montre sur le banc. Les enfants doivent aller se percher le plus vite possible.

Matériel : banc, tambourin

Chiffre dans le dos

Situation de départ : Les enfants sont installés en cercle.

Déroulement : L’institutrice tape 5 fois dans le dos d’un enfant en suivant un rythme. L’enfant doit taper le dos de son voisin en suivant le même rythme que l’institutrice et ainsi de suite

Matériel : /

Polochon musical

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : Les enfants se passent le polochon de main en main sur le rythme du tambourin. C’est-à-dire que si l’institutrice va vite, le polochon doit être donné de main en main très vite. Lorsque le tambourin s’arrête celui qui tient le polochon s’assied devant sa chaise, jambes allongées. Il ne participera plus à la transmission du polochon et sera contourné jusqu’au deuxième tours où il pourra reprendre le jeu. Il est interdit de lancer « le polochon ». On doit toujours le donner en main en suivant, même si le déplacement est important.

Matériel : tambourin, chaises, polochon

La chanson du corps

Situation de départ : Les enfants sont assis au coin de rassemblement

Déroulement : L’institutrice frappe une succession de sons sur son corps et on demande aux enfants de les reproduire. On commence par trois sons, puis on en ajoute deux quand les trois premiers sont bien intégrés et ainsi de suite.

Exemple : genoux – mains – genoux ou genoux – mains – genoux – tête – genoux

Matériel : /

J’entends ton cœur qui bat

Situation de départ : Les enfants courent dans la salle

Déroulement : L’institutrice demande aux enfants de sentir le cœur battre. Ensuite, ils se mettent par deux. L’un se met contre le cœur de l’autre et il frappe la pulsation du cœur  sur le dos de son partenaire. On peut bien sûr faire observer que la pulsation cardiaque varie selon l’individu et le moment où on l’écoute.

Matériel : /

La démarche du premier

Situation de départ : Les enfants sont répartis en plusieurs files.

Déroulement : A partir d’une pulsation donné par l’ip, le premier enfant de chaque file invente une démarche la plus originale possible imitée par les autres. Après un certain temps, le premier de chaque file va se mettre le dernier et c’est bien sûr le suivant qui inventera une nouvelle démarche à son tour.

Matériel : /

Suivez le rythme du concert

Situation de départ : Les enfants sont en cercle

Déroulement : L’institutrice (le meneur du jeu) commence à battre des mains ou des pieds selon un rythme choisi. L’enfant placé à sa droite, reprend ce rythme en faisant les mêmes gestes. Le suivant fait de même etc…Jusqu’au moment où tout le monde participe au concert. C’est ensuite au tour d’un autre de proposer un rythme.

Matériel : /

Les animaux

Situation de départ : Les enfants sont éparpillés dans la salle.

Déroulement : L’institutrice doit rentrer dans la peau d’un animal et marcher en fonction du tambourin. Si l’institutrice tape très lentement sur le tambourin les enfants peuvent devenir un serpent, une tortue..Si, elle tape rapidement ils peuvent imiter le lapin qui saute.

Matériel : tambourin

Une chaussure

Situation de départ : Les enfants sont installés en cercle

Déroulement : L’institutrice passe la chaussure à un enfant et ainsi de suite en suivant le même rythme. Au signal de l’institutrice « sifflet », les enfants changent de sens.

Progression : Le faire les yeux fermés

Matériel : sifflet, chaussure

La pluie

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : L’institutrice propose aux enfants d’imiter la pluie en frappant deux ou plusieurs doigts ensemble ex :

  1. La pluie tombe en gouttelettes : on frappe les 2 index ensemble
  2. La pluie augmente un peu : on frappe deux doigts de la main gauche avec les deux doigts de la main droite.
  3. Il pleut de plus en plus fort : trois doigt de la main droite
  4. Maintenant, l’orage est presque arrivé = 4 doigts de la main droite avec 4 doigts de la main droite avec 4 doigts de la main gauche
  5. Enfin, le gros orange : on frappe très fort des mains
  6. On recommence en sens inverse, de l’orage jusqu’au gouttelettes. On peut frapper sur une table pour que le bruit s’entende plus. 

Matériel : /

Suis le rythme

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : Dans le noir, l’institutrice fait un rythme avec une lampe de poche. Les enfants l’imitent en son, le son  « o ». Ensuite on change de rôle, c’est un enfant qui donne le rythme avec la lampe de poche et les autres l’imitent en faisant le son « o ».

Matériel : lampe de poche

Drôle de machine

Situation de départ : Les enfants sont debout en cercle

Déroulement : Ronde en tournant en rythme. La ronde s’arrête et mime l’action « tourner une clé ». On se reprend la main et on avance, puis on recule. Tourner sur place, les mains lâchées taper dans les mains, les mains lâchées. Sauter sur place, les mains lâchées. Saluer puis repartir.

Matériel : Musique

Le rythme s’articule

Situation de départ : Les enfants sont en cercle

Déroulement : L’institutrice va jouer un rythme sur un instrument et les enfants recherchent les mouvements réalisables à partir de chacune des articulations principales du corps (tête, épaule, coude, poignet, doigt)

Variante : un mouvement puis plusieurs

Matériel : instrument

L’échorythme

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle.

Déroulement : L’institutrice va inventer un rythme que les enfants vont devoir reproduire à l’aide des différents parties du corps : pieds, mains, etc…

Variante : C’est les enfants qui vont inventer le rythme

Matériel : /

Reconnaître son prénom

Situation de départ : Les enfants sont assis en cercle

Déroulement : L’institutrice va jouer une mélodie qui sera celle d’un prénom d’un enfant celui-ci devra le reconnaître et se lever.

Variante : C’est les enfants qui jouent le rythme

Matériel : instrument

Les jumeaux

Situation de départ : Deux groupes d’élèves sont dos à dos. Dans chaque groupe les mêmes instruments sont distribués (claves, wood-block, tambourin, triangle castagnettes) .

Déroulement : L’institutrice invite un élève à jouer une cellule rythmique avec son instrument. Le jumeau (l’élève qui a le même instrument) répond par la même cellule en respectant l’intensité, le timbre, le temps. Ajouter des difficultés pour accroître la discrimination auditive.

Matériel : instrument

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site